Shopping Cart

Comment acheter une culotte sale en France ?

La culotte sale attire de nombreuses personnes dans le monde et en France. Même si ce sujet peut paraître tabou pour la plupart des consommateurs, c’est bel et bien le cas, une grande quantité de personnes cherchent à acheter une culotte usagée chaque jour en France. La détermination dans l’acte d’achat les emmène souvent à fouiller les moindres recoins d’Internet ou bien à demander en direct à des femmes si elles accepte de vendre leur culotte portée. 

Ces nombreuses recherches posent souvent des problèmes d’une envergure exceptionnelle. Effectivement, trouver une culotte sale n’est pas si simple. Le problème majeur étant que les femmes qui vendent en ligne ne portent généralement même pas leur lingerie. Le second, encore plus vicieux, vous ne recevez jamais le produit que vous avez commandé. Dans un autre registre, demander à femme dans la rue n’est pas à portée de main de tout le monde. Il faut du courage et de l’audace, beaucoup d’excitation et de la chance pour tomber sur la bonne vendeuse. 

Alors, plusieurs questions se posent. Comment acheter une culotte sale en France ? Comment être sûr de la recevoir si on l’a commandé ? Je vais répondre à toutes ces questions avec le plus de sincérité possible et tenter d’éclairer votre lanterne.

Les deux solutions pour acheter une culotte sale

Commençons tout d’abord par un petit récapitulatif des solutions qui permettent d’acheter une culotte usagée. Ces deux solutions ont leurs avantages et leur inconvénients. Elles correspondent à différents profils d’acheteurs en fonction de votre niveau de timidité et de maturité. Il n’y en a pas d’autres, à part celle du vol mais je ne conseille en aucun cas de les voler, vous pourriez passer pour un danger sexuel et avoir des problèmes de justice.

Acheter sur un site de vente Français

Il existe une multitude de sites qui permettent d’en acheter sur Internet. Ces sites ont tous pour avantage d’être faciles d’accès. Ils offrent souvent le choix possible du produit à acheter selon différents critères. Généralement, ils sont au nombre de quatre :

  • Le nombre de jours où la culotte sale a été portée
  • L’intensité des odeurs
  • La matière et la forme 
  • Le prix

Je vends moi-même mes culottes usagées sur ce site alors je ne peux pas vous interdire d’utiliser cette solution mais disons qu’elle peut être dangereuse sur d’autres plateformes. Vous pourriez bien ne jamais recevoir le produit que vous avez commandé. Malgré tout, voici mes conseils pour vous éviter au maximum les risques : 

  • La femme semble-t-elle réelle ? 
  • Pouvez-vous communiquer avec elle ? 
  • Combien de culottes la femme vend par jour ? (elle ne peut pas dépasser plus d’une par jour.. logique) 
  • Le site est-il Français ? (Vous pouvez le savoir en trouvant des vendeuses qui ne le parlent pas..)

Ces quelques conseils ne vous éviteront pas à coup sûr de vous faire avoir, mais vous devez les respecter au maximum. J’estime qu’ils vous protègent au moins à 80% de la supercherie. Personnellement, je suis réelle, je parle avec mes clients par par SMS, Snapchat ou Messenger quand ils ont acheté. On ne fait pas que parler.. Lorsque je n’ai plus de culotte sale disponible, je coupe les commandes et vous ne pouvez plus payer lorsque vous arrivez sur la page d’achat. Si vous décidez de passer par quelqu’un d’autre, je ne vous en voudrai pas. Par contre, je vous en voudrai si vous ne suivez pas mes conseils.

Oser le contact direct avec une vendeuse

Cette deuxième solution peut paraître grossière, et pourtant, elle fonctionne. Beaucoup de mes clients m’ont déjà avoué avoir acheter une culotte sale en direct avec des femmes de leur entourage. Que ce soit des amis ou des femmes qu’ils croisent simplement dans la rue, il y en a souvent une sur quatre qui accepte sans mal réagir. Parfois, ils sentent même dans le regard de la fille que cela les excite. Elles sont excitées à l’idée que le mec sente la culotte sale qu’elles viennent de leur donner. Je ne connais pas trop cette pratique puisque je ne l’ai jamais fait, je suis une simple vendeuse, pas une acheteuse. Par contre, je me poserais les questions suivantes : 

  • Elle me demande combien d’argent ? 
  • Où compte-t-elle se déshabiller pour me la donner ? 
  • Est-elle excitée ? 
  • A-t-elle l’air d’aimer se masturber dans ses culottes sales ?

Ces questions ne sont pas obligatoires mais sont des aides supplémentaires pour vous aider dans le choix de la femme. Malheureusement, cela me paraît très compliqué pour beaucoup d’hommes. Avoir le courage d’interpeller une inconnue en lui posant cette question semble inconscient. Allez-y avec parcimonie. Une bonne conversation pourrait être semblable à celle-ci : 

  • « Bonjour, je t’ai trouvé jolie. Comment vas-tu ? »
  • « On ne se connait pas. Qu’est-ce que tu veux ? » 
  • « Je ne veux pas déranger. Je vais peut-être passer pour un gars bizarre mais j’aimerais acheter ta culotte sale, je suis excité par cela et beaucoup de femmes en vendent »
  • « Cela me paraît très étrange, non »
  • « Ce n’est pas étrange, je te proposerais d’aller dans ces toilettes publiques.. de l’enlever et de me la donner. Ensuite, je mettrai le prix qu’il faudra. »
  • « Hmm.. Je peux te la faire payer combien ? »
  • « 40 euros, pas plus. »
  • « Reste ici. J’arrive »

Cette conversation serait la conversation idéale. Entendons-nous bien, les choses ne se passeront pas toujours comme ça. Comme je le disais, il faut de l’audace et du courage. Personnellement, je n’oserais jamais.. mais ce serait bien dommage !

Comparatif des prix

Les prix des sous-vêtements portés varient énormément selon la qualité du produit et selon la vendeuse. On trouve de tout et il faut être prudent pour ne pas payer trop cher une culotte sale qui vaut beaucoup moins que son prix. Pour s’assurer de la qualité du produit acheté, je vous conseille d’accorder votre attention sur les points suivants : 

  • Couleur 
  • Marque
  • La femme qui la porte
  • Sa manière de parler
  • Les traces
  • Les odeurs

Cela peut parfois être compliqué. En ligne, beaucoup de ces éléments ne sont absolument pas vérifiables. Personnellement, j’assure à mes clients que ma culotte sal vaut son prix et ils me le confirment quand ils la reçoive. Afin de vous donner une idée sur les différents prix s’appliquant en France, j’ai récupéré deux exemples de produits avec leur prix associé. Il y en a une qui m’appartient et l’autre est à une fille qui vend beaucoup trop cher pour sa qualité (que j’imagine très faible) de produit. 

culotte sale rose

Je vais essayer d’être objective dans la manière de vous fournir les éléments de jugement de qualité car je vends cette culotte. Si j’étais un homme, je remarquerais déjà que la photo a été prise dans la salle de bain et qu’elle est de bonne qualité. La vendeuse serait pour moi sérieuse dans sa manière d’aborder la vente. 

Je regarderais son corps et je verrais que c’est une femme qui prend soin d’elle-même et qui fait attention à son corps. C’est un autre signe d’une culotte sale de qualité.

Prix de vente : 29.90 € pour une journée et 30 par journée supplémentaire

J’ai trouvé celle-ci sur un site de vente entre particuliers. La personne vend cette culotte et elle serait apparemment sal. Je n’ai aucune indication sur le nombre de jours où elle a été portée. Aucune photo de la femme. Le prix est très élevé et ne change pas en fonction du nombre de jours de salissage. Je zappe.

Prix de vente : 70 € fixe  

Pourquoi l'achat d'une culotte usagée est si excitant ?

Il y a moult raisons pour lesquelles les hommes adorent payer pour acheter une culotte sal. En effet, les fétichismes existent par milliers depuis la nuit des temps et vouloir récupérer une partie d’une autre femme n’est absolument pas surprenant. La lingerie sale portée est représentatif de la femme qui la porte, c’est une source d’excitation primaire qui s’explique très simplement : 

  • Un dessous usagé contient des traces 
  • La salissure déposée au fond de la culotte sale a une forte odeur 
  • On l’imagine étalée sur les fesses de la femme
  • Elle peut aussi se masturber directement en contact avec la culotte 

Alors, toutes ces raisons font que ce fétichisme excite depuis la naissance des vêtements. Tout était plus complexe avant, il fallait acheter en direct. Heureusement, l’essor d’Internet et de la vente en ligne permet aux coquines de vendre leurs sous-vêtements usagés sans la moindre difficulté.

Conclusion

Il y a principalement deux manières pour acheter une culotte sale en France. La première et celle que je vous conseille est de payer une vendeuse directement au travers d’un site Internet Français. Cependant, veillez à bien suivre les conseils que je vous ai donnés. Enfin, demander directement à une personne dans la rue peut fonctionner. Je suis consciente que ce n’est pas adapté à tous les profils, il vous faut être un homme avec du caractère et sans gêne. Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez sentir les miennes.. je suis là. Rendez-vous dans la boutique !  

Frais de ports gratuits

Les frais de ports sont gratuits. Recevez votre culotte sans payer le transport.

Odeurs et traces assurées

Produits spécifiquement tâchés et parfumé à la main.

Des prix justes

Mes prix sont alignés avec les autres filles et ma qualité est meilleure.

Livraison rapide

Livraison en France, en trois jours maximum.